Une équipe de volontaires de l’Association culturelle d’Aigueperse et ses environs (ACAE) vient de lancer une recherche sur le développement de l’enseignement aux petits écoliers, filles et garçons, des écoles rurales du canton, sur la période 1870-1920. Elle apprécierait votre aide… voici donc notre avis de recherche. Par avance, merci.

Jules Ferry.

Dans ces années apparaissent les premières lois sur la puériculture, sur la santé, sur l’école. Sont votées les premières lois sociales. C’est aussi l’époque de la révolution industrielle, des expositions universelles, de la colonisation. La France a hâte de revanche contre l’Empire allemand (on dit alors « la Prusse »).

Tout ceci se traduit souvent dans la conception, l’organisation des salles de classes, des programmes scolaires, des illustrations proposées aux enfants, et sur les choix  de dictées, d’exercices de calcul, de leçons de morale, sur les thèmes de géographie et d’histoire (ex. l’Alsace et la Lorraine), etc.

LIRE, ECRIRE ET COMPTER

Dans ce contexte, il est important d’apprendre à lire, écrire et compter.

Nous disposons déjà d’une première base de documents sur cette époque que nous avions utilisés pour nos expositions et pour les articles de Pierre Mazataud et de Michèle Cavatz parus dans notre revue.

Nous élargissons maintenant notre recherche à toutes traces conservées dans les familles autour de la petite école rurale dans le canton d’Aigueperse autour des années 1870-1920 :

  • cahiers d’écolier, livres d’école, livres de Prix, travaux pratiques, travaux d’aiguille,

  • photos de salle de classe, de cour d’école, de préau,

  • photos d’instituteurs et d’élèves, d’exercices de gymnastique ou, dans les premières années, d’entrainement militaire,

  • documents administratifs, échanges divers avec le rectorat,

  • diplômes de certificat d’étude,

  • mais aussi, porte-plume (apparition de la plume sergent-major et de différentes encres dont l’encre violette), plumiers illustrés, cartes géographiques et panneaux à thème disposés dans les classes (ex. « le blé et la moisson », « le tube digestif », « le squelette humain », etc.)

  • etc.

MERCI POUR VOTRE AIDE, elle nous sera très précieuse.

L’école de Chaptuzat et son préau.

Nous photographierons ou scannerons rapidement ces traces du passé avant de vous les rendre. Le plus simple pour nous joindre est de rencontrer nos responsables au local de l’Association lors de nos permanences mensuelles ou lors d’une conférence donnée par l’Association (voir sur cet écran le calendrier). Nous pouvons aussi prendre rendez-vous (voir sur cet écran, l’onglet « contact »).

Texte : M. Debatisse ; images d’archives Sparsae.