code postal : 63260
nombre d’habitants : 2506          Altitude 356 m
canton : Aigueperse
arrondissement : Riom                 Superficie 1050 ha
pays : France

Eglise Notre-Dame d’Aigueperse

La charte fondatrice du chapitre de l’église parle en 1016 d' »Aquae Sparsae », littéralement : « eau qui sourd de tous côtés ». Aigueperse était alors une ville forte, entourée de terres marécageuses. Aux XIIe et XIIIe s., elle s’étira le long de la Grande Rue autour de laquelle s’écrit la plus grande part de son histoire et de sa fortune : Aigueperse était (et est encore) à un carrefour stratégique entre le Nord et le Sud et donc un lieu d’échange très fréquenté. C’est à cette époque que fut construite l’église, une des premières de style gothique dans la région. La ville connut son essor le plus important au XIVe s., où elle prit ses dimensions actuelles. Marie de Berry, fille du duc de Berry, rattacha par son mariage, la cité à la grande famille des Bourbons. Son fils fit construire, en 1475, la Sainte-Chapelle dans le lieu où se trouvait son palais.

   Blason d’Aigueperse

A découvrir : Collégiale Notre-Dame (XIIIe s., Monument historique), Sainte-Chapelle (XVe s., MH)

Hôtel de ville : ancien couvent d’ursulines du XVIIe s. (MH) et son Jacquemart (XVIIIe s., MH),
Tour de fortification des Valots, Hôtels particuliers,

Aigueperse ville fortifiée

 Aigueperse à la fin du XIVème siècle

Charles IX à Aigueperse

 Les malheurs d’Aigueperse (1)

 Les malheurs d’Aigueperse (2)

La création de la Place d’Orléans

Les toponymes d’Aigueperse

 


Autres communes : Aubiat, Bussières & Pruns, Chaptuzat, Randan, St-Agoulin, St Genès-du-Retz, Sardon, Thuret, Vensat