Altitude 355 m Superficie 1996 ha

code postal : 63260
nombre d’habitants : 752
canton : Aigueperse
arrondissement : Riom
pays : France


Origine du nom : selon A. DAUZAT, le nom d’Effiat viendrait du patronyme germanique Eff, suivi du suffixe acum.
La commune est composée du bourg et de 3 villages : Denone, Le Béthueix, et Olhat.
Les habitants sont les Effiatois.
Effiat est célèbre pour ses châteaux, son église, l’école militaire royale qui a compté jusqu’à 240 élèves dont le général Desaix (le héros de Marengo) et l’amiral Villeneuve (le vaincu de Trafalgar), mais aussi pour son hôpital et son facteur de vielles et musettes : Joseph Béchonnet.

Le château d’Effiat est doté d’un patrimoine architectural exceptionnel, hérité des travaux du marquis d’Effiat, Antoine Coëffier, maréchal de France, père du malheureux marquis de Cinq Mars. Ce personnage, bras droit de Richelieu, fit élever l’église et les hospices d’Effiat. Il fit aussi réaménager complètement le château qui séduit aujourd’hui tant d’amateurs d’art et d’histoire. Le village fut également très célèbre à la fin du XVIIIe s., grâce à son école royale Militaire, dont quelques bâtiments furent épargnés à la Révolution (près de l’église).

Un des prestigieux élèves de cette école fut le général Desaix, compagnon de Bonaparte. Non loin de là, Charles de Marillac, trésorier du roi, fit bâtir le château de Denone au XVIe s., en conservant une tour primitive du XIIe s. Cet édifice abrite le souvenir de Louise de Marillac, co-fondatrice des sœurs de Saint-Vincent de Paul.

 

: Église Saint Blaise (XVe s., Monument historique), Château d’Effiat (XVIIe s., MH), Manoir de la Folie,

Calvaire de la Place d’armes, Hospices d’Effiat (XVIIe s., MH), Château de Denone (XVIe s., MH), balade des lavoirs.

Autres communes
Aubiat /Bussières & Pruns /Chaptuzat/Randan/St-Agoulin/St Genès-du-Retz/Sardon/Thuret/Vensat

– www.sparsae.fr –