DANS L’ATTENTE DE MEILLEURES CIRCONSTANCES…

Programmée depuis trois ans et retardée pour cause de pandémie, l’exposition “PLAFONDS PEINTS MÉDIÉVAUX, Espagne, France, Italie, UN PATRIMOINE EUROPÉEN EN COMMUN” organisée en partenariat entre l’Association internationale de recherches sur les charpentes et plafonds peints médiévaux (RCPPM) et l’Association culturelle d’Aigueperse et ses environs (ACAE) aurait pu accueillir le public à la Maison Nord Limagne, 158 Grande rue, Aigueperse, où elle est installée dans la salle des expositions (1er étage). Mais…

…au moment programmé pour cette ouverture (31 mars 2021), les règles sanitaires n’en permettaient hélas pas l’accès.

Dans l’attente d’une autorisation et pour faire patienter, l’ACAE a donc décidé de préparer le diaporama que nous vous proposons ci-dessous. Au pire, nous pourrons garder cette trace du choix fait par les commissaires de l’exposition parmi les plafonds peints médiévaux les plus remarquables de la France méridionale, de l’ancien royaume d’Aragon et de la région italienne du Frioul.

Au XIIIe siècle, s’amorce dans ces régions un grand mouvement d’introduction de l’image dans l’espace domestique. De ces décors “nouveaux” des demeures, ceux que portaient les murs ont presque toujours disparu, mais les plafonds aussi étaient peints. Poutres, solives, corniches, planchettes glissées entre solives (closoirs) accueillaient des motifs et des images diverses. Au milieu du XVIe siècle, ces plafonds ont brutalement cessé de plaire et furent cachés sous de faux-plafonds ou des badigeons.

Depuis quelques décennies, leur redécouverte nous présente des images d’un Moyen Âge profane, à la gloire de leur commanditaire, plaçant ses armoiries au milieu de celles de grands de ce monde et de ses proches. On y découvre un monde animal familier, mais aussi exotique et même fantastique. S’intercalent des saynètes dont les sujets diffèrent selon les époques, les régions et la personnalité du commanditaire. Parfois raffinées, elles n’hésitent pas à aborder aussi des sujets truculents.

Aigueperse qui détient un magnifique plafond peint du XVe siècle décrit par l’historien Jacques Corrocher dans un hors série (n°7) de la revue Sparsae (voir détails sur ce site) est heureux d’accueillir jusqu’au 15 mai 2021 cette exposition itinérante. 

DIAPORAMA

[Pour ouvrir en plein écran, cliquer sur l’icone en bas à droite de l’image ci-dessous, puis sur le bouton en haut à droite “démarrer le diaporama”. Les diapositives défilent ensuite au rythme de 16 secondes par image]
Texte, images, diaporama : Sparsae
Mercredi 31 mars 2021