Sympathique retour sur l’année 2016 lors de l’Assemblée Générale du 28 janvier 2017

CCatherine Cuzin, Olivier Paradis et Luc Chaput ouvrent la séance.atherine Cuzin, Olivier Paradis et Luc Chaput ouvrent la séance.À 16h, samedi 28 janvier, à la salle polyvalente d’Aigueperse, sous la présidence d’Olivier Paradis, se réunirent les adhérents de l’ACAE pour leur Assemblée générale ordinaire. C’est une occasion supplémentaire donnée chaque année aux Aiguepersois et à leurs amis des communes environnantes de se retrouver, de faire le point sur la vie de leur association et d’échanger quelques nouvelles. Le spécialiste du canon à images et de l’ordinateur l’alimentant en diapositives étant souffrant, le lancement du diaporama faisant le bilan des activités de l’année 2016 connut un certain retard à l’allumage, mais la patience de l’auditoire fut finalement récompensée. Le président profita de cet interlude pour remercier les élus présents, parmi lesquels Catherine Cuzin, conseillère départementale, Luc Chaput, maire d’Aigueperse ainsi que les adhérents, présents ou représentés, pour leur fidèle soutien.

Le bilan d’activités illustré par un diaporama

Le bilan d’activités illustré par un diaporama

Pour ce qui concerne son bilan d’activités, le programme 2016 de l’ACAE fut bien rempli. On y trouve d’abord trois conférences. Année du centenaire de la bataille de Verdun, Jean-Claude Lamazière et Bernard Boulin rappelèrent l’histoire de ce lieu de mémoire et l’ampleur des combats qui s’y déroulèrent. Puis, les thèmes traités durant l’année continuèrent de nous éloigner d’Aigueperse puisqu’on s’arrêta sur les découvertes archéologiques des sommets entourant la ville de Nice, décrites par Christian Lautier, et, plus loin encore, sur le déchiffrage des hiéroglyphes d’Égypte, ceci sous la conduite d’un grand spécialiste de la question, Jean-Michel Sablon. Le retour au centre d’Aigueperse, permit de détailler, guidé par Jacques Corrocher, la merveille cachée d’Aigueperse que constituent les nombreux tableautins du Moyen Âge décorant le plafond de la salle Jeanne d’Arc. À chaque fois, les orateurs firent défiler sur l’écran des illustrations très documentées de leurs propos.

Le bilan d’activités illustré par un diaporamaAutre grand succès, le 20ème salon multi-collections coordonné, cette année encore, par Odile Gaby. Son exposition, en collaboration avec les associations de Riom et Maringues, s’arrêta sur le métier de tanneur et ses outils. Ce salon, bien installé dans les calendriers des collectionneurs connaît ses habitués, sérieux et passionnés qui apprécient le confort de la halle au blé et l’organisation assurée par une trentaine de bénévoles de l’ACAE.

Le bilan de l’année 2016 comprend aussi la publication toujours attendue des deux revues semestrielles, Sparsae, sous la coordination de ses rédacteurs, Michel Debatisse et Nadine Moulin, secrétaire de l’ACAE. À ces deux revues, s’est ajouté au printemps 2016 un 7ème hors série, signé de Jacques Corrocher, sur les extraordinaires tableautins du Moyen Âge de la salle Jeanne d’Arc. Bernard Boulin, parfait organisateur de l’excursion de printemps à Verdun, à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun, résuma les points les plus saillants d’un voyage de quatre jours sur les traces des poilus de la guerre 14-18. Enfin, la sortie d’automne permit à la centaine des participants de découvrir la belle ville de Châtel-Guyon au travers de ses caractéristiques architecturales présentées par Pascal Piéra, et, en parallèle, sous le jour nouveau des témoignages de curistes célèbres lus en divers points de la ville par Daniel Lamotte. Le matin, l’histoire du château de Chazeron avait été brillamment contée au cours de sa visite par son propriétaire, Raphaël Bruny.

A l'accueilLes comptes-rendus de ces activités ainsi que le calendrier de celles à venir sont soigneusement tenus à jour sur le site internet www.sparsae.org de l’Association par Jean-Claude Merle, son webmaster. On y trouve également la longue liste des thèmes qui furent traités depuis sa création dans les publications de l’Association.

Nouveauté dont le succès va croissant, la permanence mensuelle chaque premier samedi du mois, de 10h à midi, permet d’échanger librement autour du passé d’Aigueperse et des communes environnantes. Olivier Paradis nota qu’à cette occasion des informations parfois surprenantes sur l’histoire ou le patrimoine du canton y ont été échangées.

Le bon fonctionnement de l’Association est assuré par un grand nombre de bénévoles, organisés en commissions parmi lesquelles il ne faut pas oublier celle chargée de l’entretien des locaux, ou celle s’occupant de la promotion de l’ACAE auprès du public (affichage, presse locale).

Souffrant, le trésorier, Michel Vigne, fut remplacé au pied levé par son adjoint, Louis Crochet, qui présenta le bilan financier 2016. Conforté par l’avis très positif donné par Gérard Houzé, vérificateur aux comptes venu de Lyon, la centaine d’adhérents présents, complétés par ceux ayant donné procuration, donna, à l’unanimité, quitus au trésorier.

Les dernières publications de l’ACAEPuis Olivier Paradis présenta le programme de l’année 2017 avec, à nouveau, trois conférences, deux excursions, le 21ème salon multi-collections et son exposition autour du métier d’horloger, ses revues et ses bulletins de liaison Sparsae-Infos.

Catherine Cuzin et Luc Chaput prirent ensuite la parole pour féliciter l’ensemble des bénévoles, les membres du conseil d’administration et le bureau de l’ACAE pour leur utile contribution à l’animation culturelle de la région.

Parmi les questions diverses, un urgent appel fut lancé afin de trouver un nouveau webmaster pour remplacer, après une quinzaine d’années de bons et loyaux services, Jean-Claude Merle.

Puis les chaises furent repoussées pour s’approcher du comptoir où attendait le traditionnel pot de l’amitié.

Une centaine de présents