Issu d’une ancienne famille bourgeoise originaire de Maringues dont la filiation est établie depuis Jean Andrieu (1660). Sa postérité compte des notaires, un président du tribunal civil de Thiers, un président du tribunal civil d’Ambert, conseiller à la cour de Riom.François Andrieu, notaire à Maringues, et Jean Andrieu, bourgeois dudit lieu, firent enregistrer leurs armes à l’Armorial général (1697) :

“D’argent au sautoir de gueules”.

BRANCHE ISSUE DE LA MÊME FAMILLE.

César Pierre ANDRIEU, né à Maringues en 1735.

Il existe un portrait de lui dans la collection Dejabin (1789).

Le dessin est de Godefroy, la gravure de Massard. Une reproduction se trouve dans un petit cadre que l’on peut voir aux Archives municipales (voir illustration ci-jointe).

Au dos, se trouve une note écrite de la main de sa petite-fille, la vicomtesse de Rubelles :

“Monsieur Andrieu était avocat général fiscal au bailliage duché pairie de Montpensier, ….”

 

 

 

 

 

 

Lire la totalité : Clic !

Arsène PERRIN

Source : “SPARSAE n° 18 – 07/1989” Association Culturelle d’Aigueperse – Commander le n° 18

– www.sparsae.org –